Aller au contenu

Le mouflon de Californie

Le mouflon de Californie (California Bighorn Sheep) doit son nom aux grandes cornes qui l’ornent. Ses cornes sont semblables à celles que l’on peut voir sur la tête du bélier.

Les cornes sont brunes, spiralées et s’enroulent vers l’arrière et vers le bas près de la tête. Les brebis ont des cornes plus courtes et plus fines. Leurs cornes poussent toute l’année, mais plus lentement en hiver. Tous les mouflons ont un pelage gris-brunâtre à brunâtre foncé avec une tache blanche sur le nez, du blanc sur les pattes, un derrière blanc distinctif ainsi qu’une queue noire. On peut les trouver dans diverses régions de l’Arche de Chilcotin, dans les zones où le climat est sec telles que sur des montagnes boisées orientées sud et sud-ouest, avec des collines ondulées et des prairies jusqu’à une altitude de 600 à 2500 mètres. Leurs sabots sont spécialement adaptés pour leur permettre de se déplacer sur des terrains escarpés et rocheux. Ils sont doués pour grimper et d’une pente abrupte à une autre et sauter sur des corniches jusqu’à 6 mètres de haut. Ils sont aussi habiles en montée qu’en descente.

Les mâles adultes mesurent environ 80 à 100 cm et pèsent généralement entre 90 et 135 kg. Les femelles sont environ un tiers plus petites que les mâles.
L’espérance de vie des mouflons de Californie est de 12 à 14 ans. Le vieux mouflon enregistré avait environ 20 ans.

En raison de leur digestion lente, les mouflons de Californie peuvent se nourrir d’une herbe peu nutritive. Au printemps, ils rejoignent leur territoire d’été où ils broutent des plantes telles que l’herbe de juin, le saule nain et la sauge des pâturages lorsque les feuilles sont encore au début de leur croissance et particulièrement nutritives. Pendant l’été, ils se nourrissent de graminées, de carex, d’herbes comme le lupin, ou bien de saules et d’autres arbustes bas. Durant l’hiver, ils se repartissent dans des prairies à faible altitude où la végétation comprend de l’agrostide, du pin ponderosa, du sapin de Douglas, de la fétuque et de l’agropyre à crête. Le mouflon de Californie migre sur une distance de 40 à 65 kilomètres entre son aire d’hiver et son aire d’été. Les mâles et les femelles occupent des territoires d’été distincts et ils lambinent généralement entre leurs territoires d’été et d’hiver, dans des zones exposées au sud.

Les brebis et les béliers vivent séparément en troupeaux de 5 à 20 individus ou plus, sauf durant la saison des amours. Les emplacements saisonniers sont les mêmes depuis des générations et les jeunes mouflons les apprennent en suivant les plus âgés et expérimentés. Dans les troupeaux de brebis, il y a une brebis de tête que tout le monde suit. Dans les troupeaux de béliers, il existe une structure sociale précise dont la hiérarchie de dominance se fait en fonction de la taille des cornes. Le mouflon avec les plus grandes cornes est souvent le chef. Les béliers de taille similaire se battent pour contrôler l’ensemble du troupeau de femelles et obtenir les privilèges de reproduction.